RAPPEL HISTORIQUE

La catastrophe nucléaire de Tchernobyl a eu lieu le 26 avril 1986 dans la centrale Lénine, situe à l'époque en République socialiste soviétique en URSS. Provoqué par l'augmentation incontrôlée de la puissance d'un réacteur conduisant à la fusion du coeur, cet accident a provoqué une explosion et la libération d'importantes quantités d'éléments radioactifs dans l'atmosphère.
La catastrophe s'étant manifestée en premier lieu sous la forme d'un incendie très important, le directeur de la centrale a fait appel à des pompiers. Tous gravement irradiés, ils mourront pour la plupart dans de grandes souffrances. Il faudra 18 jours pour étouffer le coeur du réacteur en fusion.
Dans les mois qui ont suivis, environ 600.000 ouvriers "liquidateurs" venus d'Ukraine, de Biélorussie, de Lettonie, de Lituanie et de Russie sont venus procéder au nettoyage et à la décontamination des terrains environnants. Leurs protections individuelles contre les rayonnements radioactifs étant très faibles, voire nulles, 60.000 liquidateurs sont morts des suites de leur passage tandis que pr.s de 200.000 sont revenus de Tchernobyl handicapés à vie.
La catastrophe a entrainé une large contamination de l'environnement ainsi que des décès immédiats et de longues maladies auprès de la population avoisinante.
Officiellement, Mikhael Gorbatchev n'est informé de la catastrophe que le 27 avril. Le 28 au matin, un niveau de radioactivité anormal est constat. dans la centrale nucléaire de Forsmark, en Suède. On détermine assez rapidement que la contamination est extérieure à la centrale et vient de l'Est.
L'ampleur de la catastrophe ne sera reconnue par Gorbatchev que le 14 mai, lors d'une allocution télévisée.
Deux ans après les faits, Valeri Legassov, le scientifique et haut fonctionnaire soviétique chargé des questions nucléaires qui a coécrit et présenté le rapport de la première commission gouvernementale chargée de la gestion de Tchernobyl se pend, en raison de la manière dont l'accident a été géré par les autorités. A titre posthume, il publie l'article « Mon devoir est d'en parler » dans La Pravda.
Considéré ce jour comme le plus grave accident nucléaire jamais répertorié, Tchernobyl fut classé au niveau 7 sur l'échelle internationale des événements nucléaires. Fukushima en 2011, est la seule autre catastrophe à avoir été élevée à ce niveau à ce jour.
Suite à la catastrophe de Tchernobyl, 200.000 personnes ont été évacués de leur lieu de vie.
Entre 1986 et 2002, 4.000 cancers de la thyroide ont été officiellement diagnostiqués dans les populations locales et reconnus comme conséquences directes de l'accident nucléaire.
La catastrophe de Tchernobyl laisse derrière elle un bilan sans précédent sur le plan sanitaire,humain, écologique et financier.